Actualités

LES BOUCHONS DE LIÈGE POUR LES VINS TRANQUILLES
mars 2019

Le bouchon est l’élément final de la longue série d’opérations et de soins qui va permettre aux consommateurs de déguster un produit respectueux du travail de chaque viticulteur. Le choix du bouchon se fait en fonction de
paramètres techniques qui sont :
- le type de bouteille utilisée
- le temps de rotation du vin. (temps entre la date de mise en bouteille et date de consommation du vin)    
    
Dans la famille « bouchons de liège », il existe 3 grandes catégories.  Avant de vous les présenter, voici quelques
éléments concernant le liège.

Le liège est en effet l’écorce d’une variété de chêne-liège qui, pour une grande partie provient du Portugal.
Un chêne-liège vit environ 150 ans et il faut attendre 40 ans avant de pouvoir utiliser une partie de son écorce pour fabriquer des bouchons. Chaque récolte a ensuite lieu tous les 9 ans. Tout au long de sa vie, le chêne-liège connaîtra environ 12 récoltes et permettra la production de quelques 20 000 bouchons.

Le liège est composé de millions de cellules remplies hermétiquement d’azote comprimé, et protégées par des
membranes. Il est ainsi le seul produit naturel ou de synthèse qui soit à la fois, léger, compressible, élastique, adhérent au verre et imperméable aux liquides. Le bouchon de liège permet donc au vin de « respirer » et d’évoluer
favorablement.

- LES BOUCHONS DE LIÈGE NATUREL

Il est obtenu directement à partir de planches de liège, par tubage, à l’emporte-pièce. Ils sont classés selon leur aspect visuel en plusieurs catégories, de la catégorie «Super» à la catégorie 6 (aspect visuel le plus faible). Les bouchons subissent des traitements de surface afin de faciliter les introduction et extraction : leur «roule» est enduit d’une fine couche de paraffine ou encore, de plus en plus souvent de silicone.

- LES BOUCHONS COLMATÉS

Les bouchons naturels présentant un nombre important de lenticelles sont soumis à une opération de colmatage qui consiste à obturer ces dernières avec un mélange de colle et de poudre de liège. Ces bouchons sont également classés en fonction de leur aspect visuel.

- LES BOUCHONS À BASE DE GRANULATS DE LIÈGE

. Les bouchons agglomérés
Ils sont composés de granulés de liège issus de la trituration des chutes de tubage ou de la découpe des rondelles. Ils sont calibrés et collés à l’aide d’une colle alimentaire.

. Les bouchons techniques
Ils sont composés par un corps en liège aggloméré et par des rondelles de liège naturel collées à chaque extrémité du bouchon. Ils sont classés selon l’aspect visuel des rondelles utilisées.

. Les bouchons technologiques
Ils sont composés de granulés de liège issus de la trituration des chutes de liège dont le calibrage est de taille réduite : micro-granulés. Ces granulés sont mélangés à de la colle et des liants spécifiques alimentaires.

 

Pages